Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Défense de nos libertés Santé-Social

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode 9

Un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à solidaires78@wanadoo.fr


Rambouillet : souriez, vous êtes filmé·es…

Source : 78actu.fr

Grève à Handi Val de Seine

Source : 78actu.fr
Catégories
Actu Solidaires 78 Collectivités territoriales Dans les Yvelines, une classe en lutte... Éducation Santé-Social

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode 6

Un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à solidaires78@wanadoo.fr


Éducation : mobilisations contre les fermetures de classe


Collectivités territoriales

Grève des communaux à Limay…


Transports

Grève à Verneuil-sur-Seine


Hôpital

Mobilisation à Rambouillet

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Grande distribution Santé-Social

Dans les Yvelines, une classe en lutte !

Cette rubrique propose un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Informations forcément non-exhaustives, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Grève dans les laboratoires…

18 mai : grève des techniciens de laboratoire du plateau technique d’Eurofins Biolab aux Mureaux (Yvelines)

Une technicienne expose les revendications des grévistes : ” Nous voulons être reconnus comme personnel de santé. Nous sommes les oubliés du Ségur ! Pourtant, nous avons beaucoup donné depuis le début de la crise sanitaire et en échange, il y a toujours ce manque de considération. On nous explique que si on ne veut pas faire d’heures supplémentaires, on a qu’à changer de métier. Pareil si on ne veut pas travailler quand on est cas contact.”

Source : 78 actu.fr

Yvelines. Rambouillet : grève au laboratoire de l’hôpital

Quasiment toute l’équipe du laboratoire de l’hôpital de Rambouillet a participé à la grève ce mardi. Ils s’estiment “les oubliés” de la crise sanitaire.

Presque tous les employés du laboratoire de Rambouillet étaient en grèves ce mardi 18 mai 2021.
Presque tous les employés du laboratoire de Rambouillet étaient en grèves ce mardi 18 mai 2021. (©78actu)

Par Philippe Cohen

A Rambouillet (Yvelines), si six laborantins été réquisitionnés, la plupart des 23 membres du personnel étaient en grève ce mardi, à l’appel de la CGT.

« Nous sommes un maillon essentiel de l’hôpital. Nous nous relayons 24h sur 24 et 7j sur 7, or, nous avons été oubliés des revalorisations de salaires », soulignent les grévistes devant le centre hospitalier de Rambouillet (Yvelines). 

Source : 78 actu.fr

Quel avenir pour les salarié·es de l’entrepôt Hachette de Maurepas-Coignières ?

La perspective d’un déplacement du centre de logistique vers Allainville d’ici 2026 se confirme. Les personnels s’inquiètent des difficultés pour accéder au site prévu par la direction, situé à plus de 30 minutes de leur site actuel, et ne savent pas encore quelles conséquences la modernisation du travail aura sur les emplois, sans compter ce que deviendront les dizaines d’intérimaires constamment employé·es par Hachette.
De nouveau, la modernisation et le profit, au détriment des conditions de vie des salarié·es !

Sources : Les Univers du livreLa Gazette Saint Quentin en Yvelines

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Santé-Social Sites amis

Collectif hôpital – santé publique – sud Yvelines

Une nouvelle association, un nouveau nom, un nouveau logo…, un même engagement pour l’hôpital et la santé publique…

Depuis sa création en 2015, le collectif de défense et de développement de l’hôpital de Rambouillet s’est mobilisé pour informer les habitants, les patients, les personnels hospitaliers et les élus des menaces qui pesaient sur son devenir.

Nous avons décidé de transformer le collectif en une association déclarée dont le nom devient : « Collectif hôpital – santé publique – sud Yvelines ».  Nous voulons continuer à œuvrer pour la défense, le développement et la modernisation de l’hôpital public de Rambouillet. Notre ambition est aussi d’agir avec les habitants et les élus de Rambouillet Territoire et du Sud Yvelines contre la désertification médicale qui s’aggrave par la mise en place d’un Centre public de Santé avec des médecins généralistes salariés appliquant le tiers payant s’appuyant sur un Projet de Santé partagé. 

Dans cette période de crise sanitaire grave, chacun prend conscience de l’importance d’un hôpital public avec des moyens à la hauteur des besoins mais aussi d’un réseau dense de médecins de ville. Dès que les conditions sanitaires le permettrons, nous reprendrons nos distributions de matériels, ainsi que des initiatives publiques.


Nous vous invitons à vous abonner à notre site internet pour être informé régulièrement de sujets liés à la santé. Voici l’adresse : https://collectifhopitalrambouilletblog.wordpress.com.

Vous pouvez aussi nous suivre sur notre page Facebook à l’adresse suivante : https://www.facebook.com/collectifhopitalrbt/

Nous avons décidé de publier tous les mois environ, un Flash Infos dont le premier numéro est ci-dessous. Nous vous joignons aussi un bulletin d’adhésion à nous retourner.

Catégories
Actu Solidaires 78 Dans les Yvelines, une classe en lutte...

1er mai : à Mantes et à Paris, c’est dans la rue que ça se passe !

Une première à Mantes !

Samedi 1er mai, une quarantaine de personnes se sont retrouvées – à l’appel de l’Assemblée de lutte du Mantois, des membres des assocs/ collectifs et syndicats en soutien y étaient présents- devant la Collégiale à chanter et à danser sur la super bande son sortant de la sono. Avec en prime grosse caisse et caisse clair…

La police municipale a jeté un œil et seulement demandé qui on était !

Le rassemblement s’est ensuite transformé en petite manif dans les rues de Mantes, déambulation dans le marché avec diff du tract, arrêt devant le local de LR où Pierre Bédier présentait sa liste pour les élections, protégé par ses sbires, encore des chants et de chouettes prises de parole.

Puis un nouveau petit tour dans le marché couvert… et retour à la Collégiale.

En tout cas, ça fait du bien de se retrouver et d’inaugurer une action pour le 1er mai…

et puis ensuite, départ à la manif parisienne, où les militant.es de Solidaires 78 se sont retrouvé·es

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte...

1er mai dans la rue à Mantes-la-Jolie

Le  1er mai 2021, plus que jamais,  c’est dans dans la rue que ça se passe !


Dans la rue pour dire ensemble la somme de nos colères, de nos souffrances et de nos espoirs !

Dans la rue parce qu’on en a bien besoin après ces longs mois de confinement, atteintes et  restrictions diverses.

Dans la rue pour crier notre détermination à faire changer la donne de ce système économique et politique qui nous étouffe et nous méprise depuis tant d’années.

Le gouvernement pense peut-être ainsi nous museler et nous décourager mais la coupe est pleine !

La pandémie et sa gestion désastreuse par les gouvernants, n’en a été que le révélateur : non seulement  la santé physique et mentale de nombreuses personnes contaminées a été sacrifiée, mais aussi celle de ceux et celles qui sont en première ligne dans des secteurs dits “essentiels”, et aussi pour les plus précaires dont de nombreux jeunes et les femmes.
Alors que le chômage explose, que des secteurs importants comme la culture sont méprisés, un projet de loi veut en déglinguer les droits encore plus, en réduisant la durée et  les indemnités.

La seule réponse du gouvernement est l’aggravation du contrôle social par la surveillance et la répression avec cette immonde loi de ” sécurité globale “,  mais aussi avec la division par une autre loi scélérate dite de ” séparatisme”.

Quant aux graves questions écologiques, c’est leur mépris le plus total avec le re-toquage quasi total de la convention citoyenne ! Et pendant ce temps là les plus gros milliardaires et les multinationales n’ont jamais fait autant de profits ! Cherchez l’erreur !


Le 1er mai est la journée où tous et toutes, étudiant·es, salarié·es de tous secteurs, avec ou sans emploi, retraité·es, hommes et femmes, de toutes origines et de tous âges, syndiqué·es, associatifs, gilets jaunes, ou pas,  se retrouvent dans de joyeux et combatifs défilés de rue,  pour exprimer toutes les revendications nées ou confirmées au fil des luttes de l’année en cours ou avant. C’est dire que depuis 2 ans, la liste en est impressionnante !

Notre nombre dans la rue le sera aussi ce 1er mai 2021 !


Rendez -vous de mise en route locale avec une flashmob en chanson  samedi 1er mai à 10h devant La Collégiale de Mantes la Jolie pour partir en cortège à la gare et rejoindre la grande manifestation parisienne à 14h Place de la République !


Assemblée de lutte du Mantois –  mail  : assemblee-lutte-mantois@riseup.netMantes la Jolie le 28 avril 2021 

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Écologie Éducation

Dans les Yvelines, une classe en lutte !

Nouvelle rubrique pour notre site, un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à solidaires78@wanadoo.fr

Source : 78actu.fr

Des militants de Greenpeace ont posé des stickers anti-OGM dans des rayons d’alimentation du magasin Carrefour de Saint-Quentin-en-Yvelines.


Source : 78actu.fr

«Sur seize enseignants, neuf ont été malades. Un collègue très sportif est resté au lit pendant 10 jours. Douze gamins ont également été contrôlés positifs. Cela devenait trop dangereux. »
Bastien Deschamps Enseignant à l’école élémentaire Paul-Raoult

« En tant que syndicaliste, dans les moments difficiles, je préfère être aux côtés de mes collègues, des enfants, des parents. Je suis pris entre le marteau et l’enclume, je ne sais pas si je vais reprendre avant la fin de l’année (ndlr : il dispose d’une autorisation spéciale d’absence). »

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Santé-Social

10 avril : action devant l’hôpital de Mantes-la-Jolie

Samedi 10 avril, rdv 14h à l’hôpital de Mantes la jolie, le mot s’était passé de bouche à oreille, à l’initiative de certains des gilets jaune de Buchelay.

14 h – Arrivée échelonnée, depuis le début de la crise sanitaire les journées de mobilisation se sont faites de plus en plus rare.

13 personnes au total devant l’entrée de l’hôpital, banderoles, affiches en carton…

Nous nous étions donné(e)s rendez vous pour dénoncer les positions du gouvernement de supprimer des lits, alors que la situation témoigne que le ce choix est irresponsable, voir dangereux si on continue sur cette lancée…

Nous étions présent(e)s pour soutenir  le personnel hospitalier, qui à  notre sens est complètement abandonné à son sort.

Nous sommes resté(e)s 1h30 avec des échanges très intéressants aussi bien avec les visiteurs que certains agent(e)s hospitalier(e)s.

Ces échanges furent très riches et nous ont permis de nous rendre compte qu’il était important de soutenir toutes ces personnes qui sur le terrain font un sacré travail.

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Éducation Précarité Restauration Revue de presse

Dans les Yvelines, une classe en lutte !

Nouvelle rubrique pour notre site, un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à solidaires78@wanadoo.fr

Guyancourt, 12 avril : la CGT dénonçait le plan social devant le siège de Sodexo qui touche notamment les travailleurs étrangers.

Source : 78actu.fr

Voir également sur notre site : Privatisation des cantines et de l’entretien des collèges du 78 : paroles de C’Midy

Limay, 7 avril : Conférence de presse des AESH avant la grève du 8 avril

Source : La Gazette en Yvelines

Se disant parfois « fatigués » de leur travail, les grévistes réclament aussi une revalorisation de salaire. Il est de « 760 euros net » pour 24 heures travaillés. « Le maximum de présence dans une école primaire est de 24 heures, explique Fatima, syndiquée chez Sud Education. Beaucoup de personnes sont obligées de faire un double emploi. » Une autre gréviste lance : « Cela ne suffit pas pour vivre ! ». Tous demandent une augmentation du « taux horaire » et l’accès aux primes. « On n’a pas de primes informatiques, on n’a pas de primes Rep, pas de primes enfants difficiles », conclut-elle.

Source : Courrier de Mantes

Voir également sur notre site : “Nous, les invisibles des établissements scolaires, avons enfin la parole…”