Catégories
Actu Solidaires 78 Luttes féministes

Contre les violences sexistes et sexuelles, mobilisons-nous ! du 19 au 25 novembre et toute l’année

TRACT SOLIDAIRES: DU 19 AU 25 NOVEMBRE, PLUS QUE JAMAIS SOYONS DANS LA RUE CONTRE LES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES !

5 ans après #Metoo, le constat est celui d’une plus grande dénonciation des violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les femmes, mais on reste loin des mesures nécessaires pour espérer éradiquer ou minimiser fortement ces violences. Elles sont ancrées dans un système patriarcal qui n’est pas combattu à la hauteur de ce qu’il devrait être.

Les chiffres des féminicides en France viennent le rappeler :

122 femmes tuées en 2021 par leur compagnon ou ex-compagnon. Près d’une femme sur trois (32 %) avait déjà subi des violences et 64 % de celles-ci avaient signalé ces violences et parmi ces dernières, 84 % avaient déposé une plainte. Depuis le début de l’année 2022 118 femmes victimes par compagnon ou ex-compagnon et donc 118 hommes ont tué leur compagne ou ex-compagne. C’est le constat d’un échec en soi.

Dans la société, dans la rue, dans les espaces publics, ce sont quasiment 100 % des femmes qui déclarent avoir subi du sexisme, du harcèlement, des agressions sexuelles. Les plaintes de violences sexistes et sexuelles sont en augmentation de 30 % en 2021.

Depuis plusieurs années, Solidaires, avec d’autres organisations syndicales et féministes réclament :

  • un milliard pour lutter contre les violences : faire en sorte que l’impunité n’existe plus, que partout les formations soient opérantes, que les associations aient les moyens de réaliser l’accueil et la prise en charge des femmes et personnes victimes
  • une éducation non sexiste, inclusive dès l’enfance et dans tout le parcours scolaire,
  • la prévention des violences sexistes et sexuelles comme sujet obligatoire de négociation à tous les niveaux sous peine de sanction pour les employeurs
  • une vraie déclinaison dans le droit du travail de la convention de l’OIT : suppression des jours de carence, aménagement des horaires, interdiction de licenciement, des femmes victimes

MANIFESTONS, CRIONS NOTRE RAGE, DÉNONÇONS ET EXIGEONS LA FIN DE CES VIOLENCES SEXISTES ET SEXUELLES !


TEXTE D’APPEL À LA MANIFESTATION DU 19 NOVEMBRE 2022 POUR QUE NOS VIES NE SOIENT PLUS CLASSÉES SANS SUITE. #19NOVEMBRE

Le collectif #NousToutes et l’ensemble des associations féministes et organisations syndicales signataires de ce texte appellent tou·tes celles et ceux qui veulent en finir avec les violences sexistes et sexuelles à manifester le samedi 19 novembre 2022 à Paris et partout en France. La mobilisation continuera toute la semaine jusqu’au 25 novembre, date de la journée mondiale de lutte contre les violences à l’égard des femmes.


Les tracts et communications des différentes structures de Solidaires

Catégories
Actu Solidaires 78 Luttes féministes Ressources juridiques

FICHE Solidaires N° 25 – LE HARCÈLEMENT SEXUEL

Quelle définition du harcèlement sexuel ?Quelle protection des victimes et des témoins de harcèlement sexuel ?Quelles obligations de prévention ?Quel rôle des organisations syndicales, des associations ?Quelles sanctions à l’encontre de l’auteur de harcèlement sexuel ? Où m’adresser ?

https://solidaires.org/connaitre-ses-droits/fiche-droits/fiche-n-25-le-harcelement-sexuel/
Selon l’enquête par questionnaire menée par l’IFOP en 2019 dans cinq pays européens, près d’une Française sur trois (30 %) a déjà été harcelée ou agressée sexuellement sur son lieu de travail au sens juridique du terme, soit une proportion quasi identique à celle mesurée par l’IFOP en janvier 2018 (32 %) sur une catégorie de travailleuses très similaire. Les violences sexuelles et sexistes peuvent être le fait de supérieurs hiérarchiques, de collègues n’exerçant pas d’autorité hiérarchique ou encore de personnes extérieures à l’entreprise (clients, fournisseurs, etc.). Vous n’êtes responsable ni des actes commis ni des propos tenus à votre encontre. Parlez-en, faites-vous aider, il est possible d’agir.

Pour plus d’informations, consultez le guide de Solidaires « Agir syndicalement contre les violences sexistes et sexuelles au travail »

https://solidaires.org/sinformer-et-agir/brochures/brochures-et-argumentaires-interpro/agir-syndicalement-contre-les-violences-sexistes-et-sexuelles-au-travail/

Catégories
Actu Solidaires 78 Éducation

Sud éducation 78 – Académie de Versailles : nos candidat-es aux élections pro

Sud éducation 78 participe aux élections professionnelles du 1er au 8 décembre, la liste de nos candidat·es est en ligne :

https://sudeducation78.ouvaton.org/Les-candidat-es-Sud-education-aux-elections-pro-2022

Toujours d’actualité, Le journal de Sud éduc 78

https://sudeducation78.ouvaton.org/Mefiez-vous-des-syndicalistes-Le-journal-de-Sud-education-78-no-5-est-sorti

Catégories
Actu Solidaires 78 Automobile Licenciements

Sud Renault – CAR22 : moins de départs en RCC, plus de démissions et de risques psychosociaux

L’accord « Renouveau 2025 » visait 1153 départs dans le cadre de la RCC du 1er janvier au 30 septembre 2022. Il y en aura finalement 634 dont 375 à Guyancourt/Aubevoye, auxquels s’ajoutent 186 démissions sur l’établissement qui se vide de ses compétences, laissant en tension les salariés qui restent. (…]

Une médecin du travail, qui assistait à ce CSE, a souligné le nombre de consultations psychosociales en nette augmentation, notamment en septembre, avec des salariés en épuisement professionnel dans des secteurs en surcharge de travail. Le télétravail favorise cette situation : absence de coupure entre vie personnelle et professionnelle, absence de moments d’échanges informels permettant de réduire la pression, isolement…   

A lire ici : https://sudrenault.org/car22-moins-de-departs

Catégories
Actu Solidaires 78 Éducation

Mutations inter : SUD éducation vous informe

Vous souhaitez participer au mouvement, néanmoins la procédure de mutation dans l’Éducation nationale peut sembler opaque. Il est par conséquent très important d’être accompagné·e par SUD éducation afin de vous aider dans vos démarches.

Les élu·es et les militant·es de SUD éducation sont à vos côtés pour défendre l’égalité de traitement entre tous les personnels et s’assurer que tou·tes disposent des mêmes informations concernant les procédures de mutation.

Retrouvez ci-dessous les informations pour vous inscrire aux visios et le calendrier du mouvement. https://www.sudeducation.org/13307-2/

Catégories
Actu Solidaires 78 Poste / Télécom Répression

14 novembre, mobilisation générale contre la répression à la Poste

Faisons tomber les 3 mois de prison avec sursis pour Gaël : RELAXE !

Alors collègues, camarades, structures syndicales et politiques, soyons toutes et tous présents à Versailles le 14 novembre à 12h. 

JUSQU’AU 14 NOVEMBRE, CAGNOTTE POUR GAËL QUIRANTE : LA SOLIDARITÉ EST NOTRE ARME ! 

https://www.facebook.com/watch/?v=450378360512885

Catégories
Actu Solidaires 78 Transport

Sud rail, élections du 17 au 24 novembre – profession de foi

« Le vote SUD-Rail, c’est agir pour l’intérêt de tous les cheminot-e-s ! »

Le bilan est là, indiscutable, SUD-Rail a toujours mis l’intérêt des cheminot-e-s au-dessus de toutes les autres considérations. Lors des différents conflits nationaux ou locaux (Loi Ferroviaire, Retraites, Salaires, Axes TGV, EIC…), SUD-Rail a toujours été présent et aux côtés de celles et ceux qui luttent pour leurs droits et pour faire avancer des revendications légitimes.Lors de la crise COVID, nous avons revendiqué des mesures sanitaires et aussi négocié pour obtenir les meilleures conditions d’indemnisation pour les agents concernés par le chômage partiel. Dans l’un ou l’autre des cas, ce qui a guidé notre action, c’est l’intérêt des cheminot-e-s, pas la tenue d’un dogme idéologique qui aurait paupérisé bon nombre d’entre nous !!

« Pour mettre fin aux risques de dumping social sur le contenu des métiers dans la branche ferroviaire et donner de la transparence et de la visibilité aux contractuel-le-s et aux nouveaux-elles embauché-e-s, SUD-Rail a validé un accord sur la classification et la rémunération minimale dans la branche qui permet aujourd’hui d’avoir un repère commun supérieur aux dispositions d’un décret qui aurait laissé les mains libres au patronat du ferroviaire pour démanteler nos métiers et faire du moins disant social. »

Tract avec visuel ici  https://sudrail.fr/SUD-Rail-Elections-2022

Catégories
Actu Solidaires 78 Dans les Yvelines, une classe en lutte... Écologie Éducation En grève ! Industrie Luttes logement Santé-Social Transport

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode n° 40

Au sommaire : mobilisations et grèves – Santé, lycées pro, éducation aux Mureaux, industrie, logement, écologie, etc.


Petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Source : 78actu.fr

Saint-Germain-en-Laye. Rénovation du lycée Jeanne-d’Albret : les parents et enseignants ne décolèrent pas

Source : 78actu.fr

Source 78actu.fr

Sur le même sujet voir aussi Illuminations !


Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr
Catégories
Actu Solidaires 78 En grève ! Poste / Télécom

Démantèlement d’Orange… STOP ! ! !

Le bilan dévastateur de Stéphane Richard : en 12 ans,

Filialisation généralisée et externalisation de l’ensemble des activités :
Service client sous-traité à 90%
Activités techniques sous-traitées (SCOPELEC, RC CENTRIC)
Les Pylônes mobiles transférés à la filiale TOTEM
Le réseau fibre non dense basculé chez Orange Concession
Le Système d’information partiellement externalisé chez SOFRECOM/C2S Tunisie…

Conclusion : plus de 40 000 suppressions d’emplois.

Aujourd’hui, après la casse d’Alcatel, la Directrice Générale, Christel Heydemann poursuit le démantèlement d’ORANGE . . .

MOBILISation

CONTRE la BRADERIE

DES BOUTIQUES

Six mois après son arrivée, Christel Heydemann accélère le processus et sa première décision stratégique est de sacrifier la vitrine commerciale d’Orange en transférant 2/3 de ses boutiques vers sa filiale Générale de téléphone. Avec son projet industriel qui s’attaque à l’intégrité de l’entreprise,

c’est l’ensemble des 65 000 salarié-es d’Orange qui se retrouve  dans une insécurité permanente.

Aujourd’hui, ce serait le dilemme pour les vendeurs et vendeuses des boutiques, partir vers la filiale, sous une autre convention collective, ou changer de métier pour rester sur leur bassin de vie…  mobilités forcées, comme sous l’ère de l’ancien PDG Didier Lombard, dont la condamnation pour harcèlement moral institutionnel a été confirmée en appel.

La nouvelle direction ose lancer ce nouveau projet d’ampleur de cession au détriment de la santé mentale et physique des salarié-es, alors que nous déplorons au moins 6 suicides au sein d’Orange depuis ces derniers mois. Déterminé, SUD, à l’initiative de la plainte qui a abouti à une jurisprudence historique, protégera et défendra les droits de tous-tes ses collègues.

Pour le maintien du réseau distribution au sein d’Orange

SUD appelle à la Grève