Skip to content

Dans le privé et le public, un syndicalisme de lutte pour la transformation sociale

Catégories
Agenda militant Écologie Transport

28 mai – Manifestation à Paris : sauvons Fret SNCF pour la planète et nos emplois

Mardi 28 mai, manifestation nationale à Paris, 12h30, Place d’Italie en direction de Montparnasse.

  • Une mobilisation unitaire de tout∙es les cheminot∙es, organisée par l’intersyndicale cheminote CGT – UNSA – SUD Rail – CFDT.
  • Une mobilisation de toutes et tous avec l’Alliance écologique et sociale (AES-PJC) : rendez-vous derrière la banderole AES dans le cortège de SUD Rail.

Pour un moratoire sur la liquidation de Fret SNCF prévue par le gouvernement, imposée par la Commission européenne !

Pour donner un avenir au fret ferroviaire public !

En pleine crise écologique et sociale, le gouvernement veut liquider Fret SNCF. Cette décision est à la fois une catastrophe sociale (suppression de 500 postes) et une aberration écologique. Alors que le transport est le principal émetteur de gaz à effet de serre en Europe, le développement du fret ferroviaire public est un levier incontournable pour la décarbonation en France.

Le matériel de mobilisation pour la manifestation du 28 mai :

Les outils pour informer et mobiliser pour le fret ferroviaire public :

Catégories
Transport

VTC, votons pour gagner de nouveaux droits du 22 au 30 mai 2024 !

POURQUOI AVOIR DES REPRÉSENTANT·ES ?

Les VTC n’ont pas eu de parole collective et n’ont pas été écouté·es par le gouvernement ou les plateformes pendant des années. Nous voulons per- mettre aux sans-voix de s’exprimer : être représenté·e, c’est gagner du pou- voir pour que les conditions de travail changent.

Ces élections permettent aux représentant·es des VTC de négocier avec les plateformes directement mais aussi d’interpeller le gouvernement.

QU’EST-CE QUI PEUT ÊTRE NÉGOCIÉ À L’ARPE ?

Les négociations peuvent porter sur les conditions de travail, de rémunération et d’exercice de l’activité professionnelle, la formation professionnelle et les garanties sociales des travailleurs et l’établissement et la rupture des relations commerciales avec les plateformes. On peut également négocier sur d’autres thèmes : le contrôle par la plateforme, la protection sociale, l’échange d’infor- mations ou les ruptures de contrats.

En résumé : les représentant·es peuvent signaler et négocier tout ce qui touche aux conditions de travail ou aux relations avec la plateforme. Cela concerne donc les primes, les rémunérations mais aussi le fichage, les déconnexions et toutes les sanctions prises par les plateformes.

Mais il faut également lutter par la grève ou des recours juridiques pour main- tenir une pression sur les plateformes et obtenir de nouveaux droits !

POURQUOI VOTER SOLIDAIRES ?

Solidaires est un syndicat interprofessionnel présent dans tous les corps de métier. Nous regroupons plus de 110 00 adhérent·es au sein de nos syndicats (SUD Rail, SUD Industrie, SUD Transports, SUD PTT, ASSO, SUD Amazon…) Nous avons pour objectif de défendre avec toutes et tous les travailleurs et travailleuses, leur dignité et leurs conditions de vie. Rappelons qu’avec d’autres

syndicats, nous avons fait condamner la plateforme Deliveroo par la justice qui l’a lourdement condamnée pour travail dissimulé et avoir privé ses livreurs et livreuses de la sécurité sociale (assurance maladie, chômage, retraites…) Ce qui veut dire que :

– nous ne nous mettrons jamais du côté des plateformes contre les VTC.

– nous pouvons aussi défendre ceux et celles qui travaillent dans d’autres secteurs professionnels.

NOTRE BILAN À L’ARPE

Solidaires est représentatif depuis 2 ans à l’ARPE. SUD Commerce et ser- vices-Solidaires s’est battu pour la rémunération des livreurs et a ainsi fait opposition à un accord sur la rémunération. Nous défendons également la sécurité au travail. Les accidents trop nombreux et parfois mortels sont la conséquence de la pression mise par les plateformes et de rémunérations tirées vers le bas qui poussent à prendre tous les risques.

NOS VALEURS ET REVENDICATIONS

Toutes et tous les travailleuses et travailleurs sont égaux et ont le droit de tra- vailler.

Nous nous opposons aux déconnexions arbitraires et injustes comme celle qui a frappé notre représentant.

L’EXPLOITATION, ÇA SUFFIT !

Nous demandons :

  • La transparence sur la rémunération : les caractéristiques de chaque course (durée, distance, rémunération) doivent apparaître clairement sur l’application.
  • Une rémunération complète. Elle doit prendre en compte le temps de travail, l’entretien du véhicule mais aussi la protection sociale (cotisations).

QUI PEUT VOTER ?

Les VTC qui peuvent voter sont celles et ceux :

  • qui ont réalisé 5 courses / mois pendant 3 mois au moins entre le 1er juillet et le 31 décembre 2023 (les 3 mois n’ont pas à être consécutifs) ;
  • qui sont indépendants et travaillent avec une plateforme VTC ;
  • qui sont inscrits avec leur nom de famille, prénom, courriel et numéro de téléphone.
Catégories
Rail Retraites Transport

Sud Rail : Est-ce que Bruno Le Maire veut gâcher les JO ?

Le cynisme politique, dont la macronie est au summum dans cet exercice, aura décidé d’éjecter le PDG de la SNCF avant l’heure. Bien entendu, la fédération SUD-Rail a combattu la politique d’entreprise menée par Jean-Pierre Farandou ces dernières années qui se concrétise, entre autres, par le plan de liquidation de Fret SNCF et le transfert des premiers cheminots dans des sociétés privées dans le cadre de l’ouverture à la concurrence des TER.

Nous sommes affligés de constater, par cette nouvelle séquence Bashing Cheminot, que le gouvernement considère comme une faute professionnelle qu’une négociation aboutisse à un accord d’entreprise signé par l’ensemble des organisations syndicales.

La fédération SUD-Rail lance un avertissement très sérieux au gouvernement. Il est hors de question de remettre en cause l’accord d’entreprise sur les aménagements de fin de carrière conclu ces derniers jours. Nous combattrons tous les mensonges et procès d’intention qui se multiplient ces dernières heures concernant cette négociation. Les dispositifs signés entre la SNCF et les fédérations cheminotes sont financés par l’entreprise elle-même et donc par la richesse produite par les agents SNCF.

Comme nous l’affirmons avec notre Union syndicale Solidaires, le rapport de forces construit à la SNCF doit être un exemple pour exiger d’ouvrir des négociations similaires dans d’autres entreprises, administrations et branches. Les privilégié·es, dans cette société, ce sont celles et ceux qui nous font des leçons de moral toute la journée alors qu’ils ne contribuent à rien pour l’intérêt général !

Catégories
Écologie Rail Transport

Alliance Ecologique et Sociale : Remettre le fret sur la bonne voie, pour un moratoire du plan de liquidation de fret SNCF

Face au projet de liquidation de Fret SNCF par le gouvernement, notre alliance publie une note analysant les nombreux coûts environnementaux, sociaux et sanitaires d’une telle décision. Pour contrer cette décision anti-sociale et environnementale, nous demandons un moratoire et un plan de développement du fret ferroviaire, seul outil d’avenir pour un transport de marchandises écologiquement et socialement juste. 

Notre note de décryptage

Le transport représente 31% des émissions de gaz à effet de serre (GES) en France, ce qui en fait un enjeu crucial dans la lutte contre le changement climatique. Le transport routier des marchandises et des voyageurs est le plus émetteur alors que le transport ferroviaire émet entre 9 et 14 fois moins de gaz à effet de serre. Pourtant, plutôt que de promouvoir le report modal des marchandises vers le train, le gouvernement français a décidé de liquider le principal opérateur de fret ferroviaire en décembre prochain.  En plus des conséquences environnementales néfastes, ce plan entraînera la destruction d’emplois et la déstabilisation de tout un secteur clé. La conséquence directe risque d’être de nombreux camions supplémentaires sur les routes, entraînant toujours plus de problèmes sanitaires liés à la pollution, aux bruits, à la congestion des routes.

À l’opposé de cette déstabilisation du transport de marchandises, nous avons besoin d’un véritable plan de développement afin de respecter les objectifs nationaux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La défense du fret ferroviaire public est cruciale pour répondre aux urgences sociale, climatique et sanitaire. C’est pourquoi l’Alliance écologique et sociale demande un moratoire sur le plan de démantèlement de Fret SNCF et appelle à un engagement en faveur du développement de ce mode de transport plus durable. Il est essentiel que le gouvernement revoie sa politique en matière de transport de marchandises et s’engage en faveur d’un plan de développement du fret ferroviaire public SNCF, pour des modes de transport plus respectueux de l’environnement.

Rejoignez nous, soutenez la lutte !

Pour soutenir les cheminots et cheminotes qui se battent pour sauver un outil de travail indispensable à la transition écologique, notre Alliance écologique et sociale a lancé une pétition.

Notre Alliance a aussi participé à la réalisation d’un clip de lutte, à écouter sans modération dans toutes les manifestations et évènements revendicatifs.

Catégories
Actu Solidaires 78 En grève ! Transport

La grève continue à Kéolis Boucle de Seine !


Après une semaine de grève et une proposition irrecevable de la direction, la grève illimitée continue dans les deux dépôts du réseau situés à Montesson (78) et à Argenteuil (95).

Avec les salarié.es, l’intersyndicale CGT, FO, Sud, Unsa, CFE-CGC demande au minimum 4 % (comme l’an dernier) pour compenser l’inflation. La direction n’a proposé que 2,5 %.90 % de grévistes, toutes les catégories de salarié.es sont en grève, aucun bus ne sort des dépôts.

La détermination est toujours aussi forte !

https://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/val-doise-yvelines-greve-illimitee-sur-le-reseau-de-bus-keolis-les-lignes-quasiment-a-larret-22-04-2024-DMLFQR5WVBCKJDDFEDEI2A2SWY.php


https://actu.fr/ile-de-france/montesson_78418/greve-au-depot-de-bus-de-montesson-pagaille-en-vue-dans-les-transports_60976637.html


https://actu.fr/ile-de-france/montesson_78418/montesson-la-determination-des-chauffeurs-grevistes-de-chez-keolis-reste-forte_61002893.html


Le bras de fer reprend entre les chauffeurs de bus de Keolis Montesson (Yvelines) et leur direction. Une nouvelle grève débute lundi 22 avril 2024.

https://actu.fr/ile-de-france/montesson_78418/greve-au-depot-de-bus-de-montesson-pagaille-en-vue-dans-les-transports_60976637.html

Catégories
Transport

La galaxie Solidaires : SUD Aérien

Dans Expressions Solidaires : N°110

Quelques infos Sur SUD Aérien

Création du SNPIT – Syndicat National des Personnels Inter Transports – à Air Inter en 1984.
Intègre le Groupe des 10 en 1993

Après la fusion Air France / Air Inter, le SNPIT décide de modifier son nom et devient SUD Aérien

17 sections

Adhérent-es : 780

Contact : sudaf@wanadoo.fr

https://www.sudaerien.fr/

https://www.facebook.com/sud.aerien.56

https://www.youtube.com/@sudaerienafdgi

https://t.me/+QPUa0FoNfcs1ZjRk


Nous sommes un syndicat qui syndique toutes les travailleurs-euses de l’ensemble des entreprises intervenant sur les zones aéroportuaires, de l’ensemble des entreprises de transport aérien ainsi que des sociétés dans lesquelles elles détiennent directement ou indirectement une participation au capital, de toutes les entreprises, filiales et sous-traitantes, réalisant une activité pour le compte d’une des sociétés ci-dessus évoquées.

Nous aimons à rappeler qu’un patron ne nous offre pas un travail, il achète notre force du travail. Sans travailleurs-euses il n’y a pas d’entreprise et plus de richesse à vendre !

Aujourd’hui nous avons 2 grosses luttes : la première est la lutte pour sauver 1300 postes sur Orly ! La seconde est lutte contre les repressions anti-syndicale.

Le 18 Octobre 2023, après 71 ans d’histoire à Orly, la direction annonçait en grande pompe l’arrêt des navettes Air France en provenance et à destination d’Orly. Les escales de Marseille, Nice, Toulouse et de la base historique d’Orly seront donc impactées. Une décision lourde de conséquences ! En pleine période de bénéfice historique, elle a osé utiliser des arguments, usés jusqu’à la corde, qui ne tenaient pas debout.
Les lignes seraient trop chères ? Alors pourquoi les donner à Transavia.
Il n’y aurait plus assez de trafic ? Normal, les clients ont été fléchés par une campagne de tarification plus avantageuse au départ de Roissy.
On nous a aussi dit que c’était à cause de l’impact des visioconférences. Dans ce cas-là, toutes les autres compagnies aussi devraient abandonner Orly , qui est en plein expansion, Toulouse, Nice et Marseille. Or, elles s’y développent et veulent plus de rotations. A croire qu’il n’y a que les clients d’Air France qui font de la visio…

Bref on nous prend pour des jambons.

Après une première mobilisation en novembre, nous préparons une grosse mobilisation en mars.

Sur Roissy, à l’approche des Jeux Olympiques, la direction tente de nous bâillonner. Il y a eu d’abord la répression envers un camarade de SUD Aérien avec tentative de licenciement car il aurait trop d’utiliser sa mutuelle ! Le licenciement a bien sûr été refusé par l’inspections du travail. La direction a fait un recours au ministère du travail qui lui aussi refusé. En janvier un camarade CGT est licencié : il lui est reproché son soutien à une conseillère régionale qui avait critiqué la politique managériale de Transdev. Puis ce fut au tour de Tayeb d’être été “convoqué” au commissariat sans aucun cadre légal, pas de PV ! On lui a reproché de vouloir commettre un attentat sur Roissy ! “ C’est très grave comme accusation. 2 heures d’un interrogatoire lunaire où je ne savais pas qui étaient en face de moi. On m’a posé des questions sur mes pratiques religieuses, on m’a demandé si j’envoyais de l’argent à l’étranger. Je n’ai eu aucun compte rendu et l’interrogatoire s’est terminé par une mise en garde : les JOP c’est bientôt, faites très attention à vous. On a porté plainte pour détention arbitraire, et déposé une plainte à l’IGPN. ”

Il y a une peur du patronat et du gouvernement d’un blocage de l’aéroport pendant les JOP.

Catégories
Rail Transport

Manutention ferroviaire : les oublié·es des JO !

Les JOP approchent mais le patronat de la manutention et du nettoyage ferroviaires n’a annoncé aucune mesure pendant cette période pour les 7 500 salarié-es de cette branche.

Pour SUD-Rail, qui représente 25% des voix dans cette branche et qui organise l’ensemble des travailleurs et travailleuses du rail, des mesures doivent être prises dans ce secteur où la SNCF est donneuse d’ordre.

Catégories
Actu Solidaires 78 Conditions de travail Dans les Yvelines, une classe en lutte... Éducation En grève ! Revue de presse Santé-Social Transport

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode n° 66

Une classe en lutte dans les Yvelines !


Petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Source : 78actu.fr

Source : actu.fr

Source : Le Parisien

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr
Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Éducation En grève ! Santé-Social Seule la lutte paie ! Transport

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode n° 64

Une classe en lutte dans les Yvelines !


Petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Source : actu.fr

Source : actu.fr

Source : actu.fr


RSS
Follow by Email