Catégories
Fonction publique

Dégel du point : 3,5 % d’augmentation = 100% de mépris

Après une période glaciaire prolongée de plus ou moins 10 ans, c’est donc 3,5 petits pourcents d’augmentation du point d’indice qui ont été annoncés ce matin par Stanislas Guérini. Cette augmentation ne couvre même pas l’inflation sur un an qui s’établit à 5, 2 % et qui poursuit son accélération. Les agent-es publics ont perdu 20% de pouvoir d’achat depuis 10 ans. On est donc bien loin du compte.

Quant aux autres mesures annoncées, elles sont une déception pour certaines et ne relèvent pas des mesures générales salariales que les agent-es publics attendent pour d’autres. Par exemple, la reconduction de la GIPA prouve que le gouvernement a cons- cience que la mesure de dégel est insuffisante.

Le gouvernement a profité de la réunion de ce jour pour annoncer des mesures qui ne sont pas directement liées au dégel du point d’indice. Ces mesures telle l’augmentation de la prestation interministérielle restauration à l’Etat (+ 7%), l’amélioration de l’assiette du forfait mobilité durable désormais cumulable avec un titre de transport en commun, ou encore l’amélioration des débuts de carrière B ne peuvent faire illusion face à l’ab- sence de mesures générales indiciaires globales tendant à la reconnaissance des quali- fications des agent-es publics par la revalorisation de l’ensemble des grilles de carrière. Ces annonces donc une réelle déception pour l’ensemble des 5,5 millions d’agent-es publics qui sont pourtant en première ligne et font preuve d’un engagement sans faille en particulier pendant la période de crise sanitaire.

Solidaires Fonction publique revendique :
– une importante revalorisation du point d’indice qui couvre l’évolution de l’inflation (+10% depuis 2017)
– l’attribution de 85 points d’indice, soit environ 400€ pour toutes et tous
– la revalorisation des carrières, et notamment celle des filières féminisées, pour l’égalité salariale,
– l’intégration d’une large partie des primes dans le traitement
– l’indexation automatique de la valeur du point sur le coût de la vie
– les revalorisations doivent intégrer la situation des contractuel-les

Les agent-es publics valent mieux que le mépris.

Catégories
Fonction publique

Le simulateur de perte de salaire, c’est ici !

Agent⋅es de la fonction publique, calculez l’impact de l’inflation sur votre salaire…

Depuis des années, les pertes de pouvoir d’achat pour les agent-es publics se cumulent. L’inflation ainsi que le gel du point d’indice ont entraîné des milliers d’euros de perte. Pour prendre conscience du montant de l’argent que vous avez perdu dû aux non mesures gouvernementales, Solidaires fonction publique met à votre disposition un outil qui vous permet en un clin d’œil d’observer de combien votre traitement s’est déprécié depuis 2010. Il suffit de renseigner votre indice.  Les primes qui sont largement exemptes de cotisations sociales, et ne financent donc que très marginalement l’assurance santé et la retraite, ne sont pas prises en compte.

Le simulateur est disponible au lien ci-dessous :

Catégories
Fonction publique

Fonction publique – Annonce de dégel du point d’indice : à ce stade, rien n’y est

La ministre de la transformation et de la fonction publiques a annoncé lundi 14 mars par voie de presse le dégel du point d’indice d’ici l’été.

Malgré un préavis de grève sur ce sujet salarial, préavis qui l’obligeait à négocier, c’est uniquement en réponse à l’interpellation des organisations syndicales lors d’une réunion vendredi qu’Amélie de Montchalin les a clairement informées.

Si le caractère électoraliste de l’annonce faisait peu de doute, les quelques propos tenus vendredi ont montré une nouvelle fois à quel point la situation des agent-es publics est méprisée.

La ministre a ainsi indiqué que de négociations avec les organisations syndicales, il n’y aurait pas. Les seules discussions se feront avec les employeurs.
Elle a par ailleurs confirmé que rien n’interviendrait avant l’été pour des “raisons budgé-taires”.
Exit donc toute négociation avec les organisations syndicales pourtant porteuses de nombreuses propositions sur le sujet.

Pour Solidaires FP, compte tenu des pertes accumulées, l’augmentation attendue de-puis de trop nombreuses années doit être plus que conséquente. 20% de pertes cumu-lées depuis 10 ans, couplées à une inflation galopante ces derniers mois… tout cela ne peut plus durer. L’Etat doit être un employeur comme les autres et doit répondre à la problématique salariale.

Exit également l’urgence salariale que connaissent les agent-es publics qui n’ont connu aucune revalorisation durant les 5 années de ce quinquennat. Et quasi rien dans le quin-quennat précédent.
Pour Solidaires ce n’est pas à l’été qu’il faut agir mais immédiatement. Dégeler le point d’indice et attribuer à toutes et tous un nombre de points d’indice identique afin de ré-duire nettement les inégalités.

C’est d’un bien grand mépris encore que le gouvernement fait preuve quand il indique encore qu’il faudra comparer avec l’inflation pour voir ce qui sera gracieusement oc-troyé aux agent-es publics…

La ministre n’a en revanche pas oublié d’indiquer qu’une négociation sera ouverte autour de la remise à plat de la structure de la rémunération. Et qui sera une nouvelle attaque contre le statut et les garanties des agent-es publics.
Donner l’espoir de miettes d’une main pour mieux reprendre et casser de l’autre, telle est l’action de ce gouvernement en fin de quinquennat.

Solidaires s’opposera à tout recul et toute casse des droits et garanties des agent-es et continuera d’exiger une véritable réponse à l’urgence salariale.

Documents à télécharger

(Fp) Annonce de dégel du point d’indice : à ce stade, rien n’y est