Catégories
Actu Solidaires 78 Commerce Dans les Yvelines, une classe en lutte... Éducation En grève ! Grande distribution Revue de presse

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode n° 30


Au sommaire : Grande distribution, logement, éducation, hôpital… Trappes, Poissy, Rambouillet, Chambourcy…


Petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr
Catégories
Grande distribution Les travailleur·euses n'ont pas de pays !

Ukraine : une pétition des salariés ukrainiens de Leroy Merlin

Lettre ouverte aux dirigeants mondiaux d’ADEO et à l’Association Familiale Mulliez (AFM), de toutes les personnes concernées par la décision de l’AFM, dont Leroy Merlin, de poursuivre ses activités en Russie

Dès le premier jour de la guerre déclenchée par la Russie contre l’Ukraine, les magasins Leroy Merlin Ukraine ont fermé leurs portes à leurs clients et leurs employés ont commencé à travailler à titre gratuit, exclusivement avec des volontaires, l’armée ukrainienne et la défense territoriale, pour renforcer les positions des militaires, mettre en place des points de contrôle, des abris anti-bombes et d’autres installations pour se protéger contre les actions agressives des occupants russes et des saboteurs.

Au même moment, les collaborateurs de Leroy Merlin Ukraine ont été informés de la décision du groupe ADEO de continuer son activité en Russie (il s’agit de Leroy Merlin Russie).

Leroy Merlin Russie compte parmi les dix plus gros contribuables de Russie.

Chaque jour de travail de cette entreprise, chaque rouble apporté au budget de l’Etat-agresseur sous la forme d’impôts, aide à financer l’armée et à détruire encore plus de vies ukrainiennes, parmi lesquelles celles d’enfants, de femmes enceintes, de personnes en territoire occupé qui se trouvant dans une situation de crise humanitaire.

Il faut souligner que le Groupe ADEO (maison mère de Leroy Merlin) fait partie de l’Association Familiale Mulliez (AFM), entreprise multinationale de la famille Mulliez, l’un des plus riches empires commerciaux familiaux de France. AFM comprend aussi des sociétés telles qu’Auchan et Decathlon, qui continuent également leur activité en Russie. Si l’on additionne les impôts payés par ces trois sociétés en Russie, cette multinationale monte encore plus haut parmi les contribuables au budget du pays agresseur.

La position du groupe ADEO concernant la solidarité avec ses collaborateurs, notamment russes, ne ne peut supporter la comparaison avec le fait qu’un soutien aussi important à l’économie du pays-tueur n’est rien d’autre qu’une collaboration à un crime contre 42 millions d’Ukrainiens.

Malgré l’escalade des hostilités de la part de la Russie et, par conséquent, l’augmentation incontrôlable des décès d’Ukrainiens dus aux frappes aériennes et aux missiles, il est prévu d’élargir la gamme et les emplois de Leroy Merlin Russie pour soutenir l’économie terroriste et continuer cette guerre agressive.

C’est inadmissible !

“Human first”, “L’Homme au cœur de l’entreprise” : depuis des années, le groupe ADEO affiche et met en œuvre ses principes auprès de ses collaborateurs, non seulement au sein de Leroy Merlin Ukraine mais aussi partout dans le monde.

On aimerait croire qu’ADEO reste fidèle à ces valeurs.

- Nous, citoyens ukrainiens, qui sommes maintenant contraints de défendre notre pays, nos vies, la vie de nos enfants, parents et amis,

- Nous, citoyens de l’Union européenne et des autres démocraties du monde, qui sommes avant tout des HUMAINS qui démontrent au monde entier notre capacité à défendre les valeurs humaines et démocratiques,

- NOUS appelons CHACUN catégoriquement à arrêter le business en Russie, ce qui privera à son tour l’agresseur de la possibilité de financer les hostilités et les massacres en Ukraine.

Nous voulons que nos revendications soient entendues, comprises et traitées de manière adéquate tant au niveau des dirigeants du Groupe Adeo qu’au niveau de l’Association Familiale le Mulliez (AFM).

Aidez-nous, aidez le monde entier à retenir l’agresseur, arrêtez le business en Russie ! Prouvez au monde entier que les valeurs universelles : préservation de la vie humaine, décence, honnêteté, dignité et empathie, sont supérieures à la performance, aux résultats financiers, au chiffre d’affaires et à l’argent !

Passez ce test d’Humanité !

Arrêtez le business en Russie !!Nous voulons croire qu’ADEO est restée fidèle à ses principes.

Nous sommes les citoyens de l’Ukraine, qui sont maintenant obligés de défendre notre pays, nos vies, les vies de nos enfants, de nos parents et de nos amis,

Nous sommes les citoyens de l’Union européenne et des autres pays démocratiques du monde, qui sont avant tout des PEUPLES, qui démontrent au monde entier leur capacité à défendre les valeurs humaines et démocratiques,

NOUS demandons tous instamment à ADEO GROUP et à AFM de cesser leurs activités en Russie, ce qui privera l’agresseur de la possibilité de financer les hostilités et les meurtres de masse en Ukraine.

Nous voulons être entendus, compris et répondre au niveau des dirigeants du Groupe Adeo et de l’Association Familiale Mulliez (AFM).

Aidez-nous, aidez le monde entier à retenir l’agresseur, à arrêter les affaires dans la fédération russe ! Prouvez au monde entier que les valeurs humaines globales : préservation de la vie humaine, décence, honnêteté, dignité et empathie sont plus importantes que les résultats financiers, le chiffre d’affaires et l’argent !

Passez le test d’humanité !

20 mars 2022
Leroy Merlin Ukraine de Kyiv

Catégories
Actu Solidaires 78 Commerce Dans les Yvelines, une classe en lutte... En grève ! Grande distribution Santé-Social

Dans les Yvelines, une classe en lutte, épisode n° 21


Au sommaire : Mantes-la-Jolie, Les Mureaux, Buchelay, Orgeval… Graned distribution, vidéosurveillance, hôpital, grève, secteur associatif, logement…


Petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Liste forcément non-exhaustive, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à solidaires78@wanadoo.fr


Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Source : 78actu.fr

Catégories
Dans les Yvelines, une classe en lutte... Grande distribution Santé-Social

Dans les Yvelines, une classe en lutte !

Cette rubrique propose un petit tour d’horizon des mobilisations sociales dans le département… Informations forcément non-exhaustives, n’hésitez pas à nous transmettre vos infos à contact@solidaires78.org


Grève dans les laboratoires…

18 mai : grève des techniciens de laboratoire du plateau technique d’Eurofins Biolab aux Mureaux (Yvelines)

Une technicienne expose les revendications des grévistes : ” Nous voulons être reconnus comme personnel de santé. Nous sommes les oubliés du Ségur ! Pourtant, nous avons beaucoup donné depuis le début de la crise sanitaire et en échange, il y a toujours ce manque de considération. On nous explique que si on ne veut pas faire d’heures supplémentaires, on a qu’à changer de métier. Pareil si on ne veut pas travailler quand on est cas contact.”

Source : 78 actu.fr

Yvelines. Rambouillet : grève au laboratoire de l’hôpital

Quasiment toute l’équipe du laboratoire de l’hôpital de Rambouillet a participé à la grève ce mardi. Ils s’estiment “les oubliés” de la crise sanitaire.

Presque tous les employés du laboratoire de Rambouillet étaient en grèves ce mardi 18 mai 2021.
Presque tous les employés du laboratoire de Rambouillet étaient en grèves ce mardi 18 mai 2021. (©78actu)

Par Philippe Cohen

A Rambouillet (Yvelines), si six laborantins été réquisitionnés, la plupart des 23 membres du personnel étaient en grève ce mardi, à l’appel de la CGT.

« Nous sommes un maillon essentiel de l’hôpital. Nous nous relayons 24h sur 24 et 7j sur 7, or, nous avons été oubliés des revalorisations de salaires », soulignent les grévistes devant le centre hospitalier de Rambouillet (Yvelines). 

Source : 78 actu.fr

Quel avenir pour les salarié·es de l’entrepôt Hachette de Maurepas-Coignières ?

La perspective d’un déplacement du centre de logistique vers Allainville d’ici 2026 se confirme. Les personnels s’inquiètent des difficultés pour accéder au site prévu par la direction, situé à plus de 30 minutes de leur site actuel, et ne savent pas encore quelles conséquences la modernisation du travail aura sur les emplois, sans compter ce que deviendront les dizaines d’intérimaires constamment employé·es par Hachette.
De nouveau, la modernisation et le profit, au détriment des conditions de vie des salarié·es !

Sources : Les Univers du livreLa Gazette Saint Quentin en Yvelines