Catégories
Finances publiques

Finances publiques : Vous n’aurez rien d’autre que du mépris !

20 ans ! 20 ans que nous perdons du pouvoir d’achat.
Alors même que notre utilité est reconnue.
Alors même que notre technicité est souvent louée voire vantée dès que le DG s’adresse à nous.
Alors même que les usagers et les usagères nous classent toujours dans les services publics de qualité…
Aucune reconnaissance, pas la moindre augmentation !
Point d’indice toujours gelé, régime indemnitaire inchangé, et des cotisations sociales qui augmentent régulièrement.

Le chiffre en bas de la fiche de paye en berne !

Depuis 2010, le point d’indice est gelé. La hausse des prix avoisine les 17 % entre 2010 et 2022. En 2018, le salaire net moyen dans la FPE s’élève à 2573 euros par mois, en baisse de 1,2 % par rapport à 2017

On se moque de nous !

La proposition de l’indemnité télétravail de 10 euros mensuelle, des miettes, tout au plus un pourboire !
Et comme la générosité gouvernementale est outrancière, cette indemnité est soumise à condition : au moins 35 jours de télétravail dans l’année versée en une seule fois .

Ces 10 euros sont une provocation voire une insulte !
Ils traduisent toute la considération de ce gouvernement envers les fonctionnaires !

STOP AU MÉPRIS
Les Fonctionnaires, les personnels de la DGFiP, ne font pas l’aumône !

Solidaires Finances Publiques exige la reconnaissance des qualifications et la haute technicité reconnues par l’ensemble des usagers de la DGFiP.

URGENCE À UNE VERITABLE REVALORISATION SALARIALE !

Revalorisation significative du point d’indice.
Revalorisation des régimes indemnitaires pour toutes et tous par :

  • l’abondement de 20 points d’ACF par an pour l’ensemble de personnels de la DGFIP, soit environ 90€ par mois
  • la revalorisation de l’IMT à 200€ par mois
  • versement une indemnisation compensatrice de 50 euros par mois revalorisée tous les ans pour les télétravailleurs et télétravailleuses.

Vous n’aurez rien d’autre que du mépris !

Please follow and like us: