Catégories
Transport

(SUD Rail) Amiante : la SNCF condamnée !

En juin 2013, 144 cheminot-e-s, en activité ou en retraite et sur l’ensemble du territoire, ayant travaillé dans les ateliers, au service électrique ou à la conduite des trains, réclamaient devant les prudhommes la reconnaissance de leur anxiété à développer des cancers et autres maladies liées à leur travail en secteur amianté.
Le préjudice d’anxiété tel qu’il résulte des arrêts de la cour de cassation du 11 mai 2010 et confirmé et étendu le 5 avril 2019 correspond « à la crainte des salariés exposés aux poussières d’amiante, d’avoir dans les poumons des particules d’amiante et de tomber malade, crainte ranimée chaque fois qu’un collègue tombe malade ou décède à cause de l’amiante, et à chaque examen médical ».
Il aura fallu 9 ans et demi pour que les 119 cheminotes et cheminots soient reconnu·e·s dans leur droit et
indemnisé·e·s en conséquence. La SNCF, jusqu’au bout, a tenté de nier ses responsabilités, sa connaissance du danger représenté par l’amiante et l’absence de mesures visant à protéger les salariés.

Please follow and like us: